Simona Corlan-Ioan – Itinéraires des élites africaines dans le monde. Réseaux et transferts entre diasporas et « petites sociétés »: bilan d’une recherche

  • africa-5405018_1280

Simona Corlan-Ioan, Professeure d’histoire, Directrice de l’Institut des Etudes Africaines (Université de Bucarest – Roumanie) présentera : Itinéraires des élites africaines dans le monde. Réseaux et transferts  entre diasporas et « petites sociétés »: bilan d’une recherche. Cette recherche s’inscrit dans la suite des travaux réalisés au sein du vaste programme d’études et de recherches (2011-2020) « Elites africaines formées dans les pays de l’ex-bloc soviétique. Histoire, biographies, expériences » (ELITAF) au sein du Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde (RIAM) auquel ont pris part des chercheurs de plusieurs institutions de recherche dont ceux de l’Université de Bucarest, d’Iasi et de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (ITEM). Les recherches ont porté sur les biographies et les expériences durant les séjours d’études, les trajectoires des anciens étudiants, leur devenir professionnel et politique, leurs éventuelles reconversions et les nouvelles orientations des flux migratoires, incluant parfois des parcours diasporiques ; Il s’agira au cours de cette conférence de soulever entre autre des questions d’ordre méthodologique et épistémologique ; notamment celles de la reconfiguration des champs du pouvoir dans les différents pays, avec des nouvelles formes de productions intellectuelles, avant et après la chute du Mur de Berlin ;  des liens existant entre « mobilités » et « migrations », très souvent traitées de manière distincte, selon les spécialisations scientifiques, les premières étant associées à la mise en circulation du capital humain et les secondes, aux exilés et aux réfugiés.



Citer ce billet
Joëlle Saucès (2021, 27 septembre). Simona Corlan-Ioan – Itinéraires des élites africaines dans le monde. Réseaux et transferts entre diasporas et « petites sociétés »: bilan d’une recherche. Les Jeudis d'ITEM. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qkau

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search